Coaching —

Accompagnement individuel.

Population concernée et objectifs visé

Qu’il soit demandé par lui-même, par sa hiérarchie, un accompagnement individuel peut concerner:

  • tout cadre dirigeant ou stratégique
  • exerçant un rôle opérationnel comme :
    • responsable d’un territoire,
    • responsable d’un centre de production ;
    • responsable d’un secteur
  • exerçant un rôle fonctionnel au sein :
    • des directions du siège,
    • des directions des métiers,
    • des directions territoriales,
    • des directions de filiales,

Objectifs visés

L’accompagnement d’un cadre dirigeant ou stratégique vise l’un des deux ou les deux objectifs suivants:

  • le développement du potentiel de l’accompagné (ce qu’il est),
  • la réalisation d’une action par l’accompagné (ce qu’il fait).

La valeur ajoutée d’un accompagnement réside donc dans la transformation de la personne:

  • qui devient lucide pour s’être comparée,
  • qui devient meilleure pour s’être équipée,
  • qui devient confiante pour avoir réussi.

Elle réside donc aussi dans le succès de ses actes vérifié au travers de résultats qu’elle sait dorénavant
atteindre et mesurer.

Objet de l'accompagnement

Parmi toutes les situations professionnelles que peut connaître un cadre dirigeant ou stratégique, sept d’entre
elles sont repérées comme ayant fait l’objet ou sont susceptibles de faire l’objet d’un accompagnement individuel.

Quatre principes déontologiques

Les deux premiers portent sur le déroulement de l’accompagnement et se déclinent de la façon suivante :

Principe de confiance

  • L’accompagnement ne peut avoir pour objet que le traitement de situations professionnelles et pas de
    situations personnelles.
  • La démarche et les outils auxquels a recours l’accompagnateur doivent avoir fait l’objet d’un accord de
    l’entreprise.
  • La détermination des informations restituées à l’entreprise doit avoir fait l’objet d’un accord de
    l’accompagné.

Principe de complicité

  • L’accompagnement doit répondre à une attente de l’accompagné et ne peut pas lui être imposé quand
    elle ne vient pas formellement de lui.
  • L’accompagnement doit se faire en référence aux métiers, à la culture et à l’environnement de
    l’entreprise.
  • Un contrat doit être établi entre accompagnateur, accompagné et demandeur de l’accompagnement.
  • Le paiement de l’accompagnement est effectué sur le budget du demandeur effectif.
  • Les deux derniers portent sur le résultat de l’accompagnement et se déclinent de la façon suivante.

Principe de lucidité

  • L’accompagné, sur des faits énoncés par lui ou par d’autres, doit apprendre à se poser les bonnes
    questions.
  • L’accompagné, sur des perceptions exprimées par d’autres ou par lui, doit parvenir à adopter :
    • d’autres regards (savoir-voir),
    • d’autres attitudes (savoir-être),
    • d’autres décisions (savoir-faire),
      que ses regards, ses attitudes et ses décisions habituels ou naturels.

Principe d’authenticité

  • L’accompagné doit réduire l’écart entre les faits et sa perception des faits, entre ses paroles et ses
    actes.
  • L’accompagné doit mettre en cohérence les actions qu’il mène et les résultats qu’il mesure à l’aide des
    indicateurs de réussite dont il s’est doté.
  • L’accompagné doit aller le plus loin possible dans la mise en cohérence de ses objectifs professionnels
    et de ses aspirations personnelles.

Le journal

Pensez en mode égo, vous vous sentirez mieux !

On vous a souvent dit que l’égoïsme, c’est mal ? J’ai une nouvelle pour vous : l’égoïsme est une vertu…tant que vous êtes seul !

En savoir plus

Valoriser la création

Si l’échec peut nous éclairer sur ce qu’il ne faut pas reproduire, et encore faut-il avoir la certitude du moment exact de l’erreur, cela ne nous apprend en rien de ce qu’il faut faire !

En savoir plus

Les nouvelles générations (suite)

Les Y sont la génération de 1981 à 2000. Ils sont les premiers « natifs » du numérique...

En savoir plus

Les nouvelles générations

Les vétérans sont la génération de 1900 à 1921 et de 1922 à 1945 environ. Ils ont connu un nomadisme principalement géographique.

En savoir plus

Ils témoignent

Les intervenants sont excellents, de parfaits vulgarisateurs d’une matière complexe. Ils ont un savoir faire hors pair pour capter leur auditoire. Les points forts de…

Jean-Bernard Marclay

Chef de projet, responsable de la formation continue

Fédération Vaudoise des entrepreneurs

Cette formation donne des outils supplémentaires dans le cadre d’une négociation. Elle donne plus de force à la défense de notre propre position.

Christian Bory

Associé

BORY LAW SARL

J’ai appris beaucoup de choses durant ces 2 journées. Le tout peut être mis très rapidement en pratique et dans la vie de tous les…

Stéphanie Varrin

Assistante secrétariat général et affaires juridiques

Genève Aéroport

J’ai appris à voir les choses d’un autre point de vue. Comment bien se préparer à une rencontre dans le but d’une éventuelle négociation. Les…

Katia Visinand

Responsable Marketing

SAPAL SA